Débutant & Equipement d’occasion

“Vous venez de découvrir le parapente en école et vous souhaitez vous entraîner ?”

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Voler sur une pente sans l’autorisation de votre moniteur et en dehors de sa présence.
  • Vous n’êtes pas assuré ! Ni Individuelle Accident…Ni Responsabilité Civile Aérienne

ATTENTION !

Pas de prise en charge en cas d’accident, pour vous ou un tiers.

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Utiliser une aile d’occasion.
  • Vous êtes novice en choix de matériel et vous avez toutes les chances de vous faire berner.
  • « Leboncoin ou eBay », avec des ailes trop anciennes ou des prix trop élevés pour l’état.
  • « Le bon copain qui s’y connait» qui veut vous aider en se débarrassant de son vieux matos .

ATTENTION !

« Elle n’a même pas 60 heures de vol, je n’ai presque pas volé avec…, le tissus et encore craquant, … »
  • Alors qu’il a volé toute la saison, quelle est restée étendu au soleil pendant des heures au décollage (le tissus de parapente n’aime pas les UV)
  • Alors qu’il a fait du contrôle au sol lorsque ça ne volait pas (l’aile est tombée fortement sur le bord d’attaque, à plusieurs reprises)
  • Alors qu’il a fait du gonflage dans l’herbe mouillée (le tissus n’aime pas l’humidité, ça le rend poreux)
  • Alors qu’il s’est entrainé aux 360 engagés dans tous ses vols (décalage du suspentage)

Bravo vous avez tout faux ! :

  • Vous risquez de vous faire du mal et progresser de travers, ou pire encore, de stagner.
  • Bien sûr vous pouvez trouver aussi un bon coup, mais est-ce que vous avez suffisamment d’expérience pour choisir en connaissance de cause ?
  • La plupart de nos anciens élèves qui avaient choisi la voix de l’occasion ont eu des problèmes de sécurité avec leur matériel. Ils sont devenus ensuite les meilleurs partisans du matériel récent et neuf.

“Un bon parapentiste est un parapentiste vivant !”

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Acheter une sellette d’occasion. Vous risquez de vous retrouver avec une sellette trop grande ou trop petite, inconfortables, aux sécurités inefficaces, voir absentes, avec manque d’éléments indispensables pour le secours, comme sur une sellette neuve, lourdeur insupportable, vieillissement des attaches et mousquetons alu, déchirures sous l’assise…
   

ATTENTION !

« Voler dans une sellette où l’on bouge beaucoup peut vraiment apporter de l’insécurité lorsque l’on est débutant, par exemple amplification du roulis, contre sellette impossible, d’où la nécessité absolue de demander conseil à votre moniteur qui pourra la tester pour vous sur portique et surtout en vol.»
  Méfiance, si quelqu’un change de sellette c’est qu’il a une bonne raison.

ATTENTION !

« Elle est toute neuve et je suis vraiment bien dedans, je ne m’en séparerai pas, si je n’avais pas… »

Aujourd’hui, les marques ont fait des progrès en termes de sécurité et confort de vol !

Ce qu’il faut faire :

  • D’une manière générale il est interdit d’utiliser du matériel d’occasion pendant votre formation INITIAL. Vous pouvez demander une autorisation pour utiliser du matériel de seconde main, auprès du DTE (directeur technique école). Autorisation donnée :
    • En fonction de l’appréciation du DTE, après un test en vol.
    • En fonction du contrôle technique réalisé un organisme certifié.
    • En fonction de votre niveau de pilotage.
    • En fonction de la classification de l’aile.
    • En fonction de l’état général de l’équipement.

Ce qu’il faut faire :

  • Demander à votre moniteur l’autorisation, de faire du contrôle de voile au sol. Lui demander conseil pour ce type de matériel, nous avons des voiles et sellettes de seconde main en trés bon état et revisées.
  • Lui demander la possibilité d’en emprunter dans l’école.
  • Passer rapidement votre brevet B pour ne plus être élève et avoir l’assurance pilote.
  • Donc, être plus assidu si possible, au cours du stage Initial pendant la saison.
  • Acheter une aile neuve, aux technologies récentes, au niveau de sécurité actuel.
  • Être sûr de son matériel: Vous fait progresser mentalement et c’est ce que vous voulez !
  • Voler en toute tranquillité sans vous soucier du possible départ en négatif avec une aile qui semblait neuve, mais qui se trouve être poreuse ou avec un suspentage au calage défectueux.

Ce qu’il faut faire :

  • Un bon calcul financier montre que, acheter une aile neuve, revient moins cher à la longue car meilleur revente si elle est bien utilisée et bien entretenue. Revente facile dans le club où les membres connaissent votre façon de voler et la qualité de votre équipement.
  • De plus vous volez toujours avec une aile récente et non usée. Acheter une sellette neuve et un secours adapté est un investissement, à long terme.
  • Certains pilotes qui ont trouvé une sellette qui leur convenait, l’on utilisée pendant plus de 10 ans Donc acheter un équipement actuel c’est profiter de tous les nouveaux dispositifs de confort, de sécurité passive, de performance et de légèreté. ..
 

Être performant avec son matériel :

  • Il faut savoir qu’une sellette influence votre style de vol par sa conception, son ancrage à la voile, ces réglages. De plus c’est le matériel que vous avez choisi, testé, c’est votre matériel !
  • Vous en êtes fier, car vous êtes en confiance et performant.
  • Vous parvenez à vous assoir rapidement, vous pilotez et contrez à la sellette.

Ce qu’il faut faire :

Vos moniteurs sont là pour vous conseiller.
En adhérant ou en commandant votre équipement à la BOUTIQUE INITIAL PROGRESS
  • Vous obtenez les meilleurs prix du marché en tant qu’adhérent.

  • Vous obtenez des facilités de paiement et reprise de votre ancien matériel

  • Vous obtenez des prêts de matériel.

  • Vous obtenez gratuitement *, votre stage complémentaire INITIAL BB (Brevet B)

  • Vous obtenez 30% * sur votre stage PROGRESS (Brevet B+)

  • Vous entrez dans le team de l’école: encadrement, sorties sur site, minibus…

  • Vous obtenez des conseils personnalisés pour progresser.

  • Vous rendez votre école plus dynamique encore, pour vous offrir de nouveaux services.
* conditions speciales pour l’achat d’un pack : Aile, Sellete, Secours; en fonction de sa qualification.

De nouveaux services grâce à vous :

  • Ballade aérologique (cours théorique sur site, par l’exemple)
  • Des offres promotionnelles sur les stages.
  • Minibus gratuit pour les déplacements sur sites et les navettes.
  • Les conseils permanents des moniteurs (expérimentés)
  • Prêt de matériel radio, alti-vario et ailes de démo.
  • Tutoriels et explications des techniques de vols sur le site internet.
  • La recherche de nouveaux sites et pente-école.
  • La fête de l’école, avec initiation gratuites en pente-école et biplaces.
  • L’administration permanente du site internet, Facebook et Messenger.
  • Participation aux évènements locaux et entretien des sites de vols.
    « À bientôt sur les sites: Avec un équipement actuel, pour s’initier en toute sérénité. Avec du matériel performant, pour progresser en sécurité.  

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.