Programme de Formation

Voici un lien vers un document fédéral décrivant les aspects techniques de la formation : livret .

NIVEAU – 1

Découverte de l’activité - Apprentissage et Habilité motrice

pente ecole

Prérequis : Mise en formation – Assurance – Visite médicale Prérogatives : Élève – Aptitude aux Petits vols sur pente école Accès à : Niveau 2


1.1 Théorie :

  • La réglementation Française et les obligations légales (Assurances et autorisations).
  • Le milieu spécifique de pratique et la prise en compte de l’environnement (relief, zone de treuillage, décollage et atterrissage).
  • Météo et Aérologie (Le vent, origine du vent, d’où vient le vent, la force du vent, intensité et vitesse).
  • Le matériel (l’aile, descriptif d’ensemble, les tissus, les suspentes et les élévateurs, les poignées de commande ou freins, la sellette).
  • L’aérodynamique les principes de base (résistance de l’air, portance et traînée, force de pesanteur et déplacement de l’aile, pourquoi et comment ça vol).

1.2 Technique et apprentissage :

  • Préparation, montage et mise en place de l’aile (orientation face au vent, vérification aile/sellette, démêlage, tours de freins, tours de sellette, différentes méthodes d’étalement).
  • Installation dans la sellette ou le harnais (vérification des accrochages et des points de sécurité : mousquetons, maillons, cuissardes et ventrale).
  • Prise des commandes, pré-gonflage, soulèvement de l’aile et pré-vol.
  • Attente et choix du moment propice et gonflage de l’aile face ou dos voile en fonction de la force vent.
  • Équilibre, recentrage, course avec respect d’un cap et d’un axe de décollage virtuel et sustentation de l’aile.
  • Contrôle des mouvements de l’aile sur ses axes de roulis et de tangage.
  • Freinage, arrêt et affalement de l’aile au sol.
  • Répétition des exercices et développement de l’habilité motrice.

NIVEAU – 2

Maîtrise du décollage – Petits vols sur pente école Maîtrise de l’atterrissage.

pente ecole

Prérequis : Niveau 1 Prérogatives : Élève – Aptitude aux Petits vols sur pente école Accès à : Niveau 3 et Brevet A


2.0 Technique et apprentissage :

  • Mise en place de l’aile sur l’aire de décollage (pente école).
  • Équipement et visite pré-vol.
  • Prise en compte des consignes et du plan de vol du moniteur.
  • Prise en compte des variations d’intensité et d’orientation de l’alimentation (vent météo, brises, déclenchements thermiques).
  • Pré-gonflage, gonflage, temporisation, contrôle de la voile et décision de décollage .Course de décollage, adaptation de la bonne vitesse aile/pilote et respect de la trajectoire.
  • Décollage (éloignement, installation sellette et maintien du cap en vol droit, corrections éventuelles).
  • Préparation de l’atterrissage et du posé (vitesse en final et sortie sellette.
  • Arrondi (amplitude du freinage, réception du pilote et affalement de la voile.

NIVEAU – 3

Réalisation de grands vols avec puis sans assistance

pente ecole

Prérequis : Brevet A Pilote stagiaire Prérogatives : Aptitude au vol sans assistance sur des sites écoles et dans le cadre d’une séance organisée par une école agréée et en présence de deux moniteurs. Accès à : Niveau 4 et Brevet B

3.1 Théorie :

  • Météo et «micro météo» (les mouvements de l’air, la conduction, la convection, les différents types de nuages, les brises, l’ascendance dynamique et thermique, les turbulences).
  • Mécanique de vol (le vol droit équilibré, le virage stabilisé, la polaire des vitesses d’une aile, la finesse air et la finesse sol, variation des mouvements horizontaux et verticaux de la masse d’air, la trajectoire).
  • Pilotage et utilisation des commandes (amplitude et vitesse d’exécution, appui sellette et transfert du poids).
  • Matériel (information sur l’utilisation du parachute de secours).
  • Réglementation (les règles de vol en VFR, les priorités, l’utilisation des radios VHF et la réglementation concernant leur utilisation).
  • L’approche (vent et dérive, positionnement en approche du terrain, perte d’altitude et prises de terrain : PTU, PTL et PTS ou PT8).

3.2 Technique et maitrise de pilotage :

  • Reconnaissance et analyse de la zone d’envol et de l’atterrissage.
  • Mise en application des acquis (décollage, vol avec maintien d’un cap et éloignement du relief).
  • Adaptation des différentes techniques de décollage (face et dos voile en fonction de l’aérologie, vent nul, soutenu ou léger travers).
  • Maintien d’un plan de vol, prises de repères au sol, visualisation de la zone d’atterrissage.
  • Exercice de pilotage en vol (changement de trajectoire et mise en virage avec faible inclinaison : 90° - 180° - 360°, au commande et en appui sellette avec transfert du poids, inversion des virages et gestion du roulis, exercice de tangage avec faible amplitude).
  • Utilisation de l’accélérateur et des oreilles.
  • Réalisation d’une approche en final avec perte d’altitude (PTU, PTL et PTS ou PT8).
  • Finale 50m sol (vitesse adaptée, équilibre aile/pilote, sortie sellette.
  • Poser (arrondi, réception et affalement de la voile au sol.
  • Adaptation du pilotage en approche et en conditions aérologiques variées.
  • Réalisation progressive de vols sans assistance radio.
  • Prise en compte de l’environnement (vol et approche à plusieurs).
  • Incidents et remèdes (clefs, tours de freins, pilotage aux arrières, rupture du câble de traction en vol ascensionnel et gestion de l’abatée).
  • Réflexion, analyse personnelle et adaptation d’un plan de vol.
  • Maîtrise des différentes techniques d’affalement de la voile à l’atterrissage.

NIVEAU – 4

Pratique autonome sur tous sites et en conditions aérologiques variées

pente ecole

Prérequis : Brevet B Brevet de pilote Prérogatives : Aptitude à pratiquer sans encadrement sur tous les sites. Accès à : Niveau 5 et Brevet B +

4.1 Théorie :

  • Météorologie et aérologie (naissance du vent, dépression et anticyclone, les différentes couches de l’atmosphère, les nuages : (classifications, formes et situations en altitude), les perturbations, la frontologie, stabilité et instabilité, l’aérologie, les turbulences, le gradient de vent, l’ascendance de pente, le phénomène des brises, déclenchement et ascendances thermiques).
  • Mécanique de vol générale (les forces aérodynamiques, spectre aérodynamique, spectre des pressions, la RFA, les angles caractéristiques, la plage d’incidence, les figures fondamentales, la polaire des vitesses et son exploitation, finesse sol et finesse air).
  • Pilotage (entrée dans le thermique, les effets, les réactions – Pilotage et exploitation : le plafond, la sortie de thermique, trajectoires des thermiques, transition et utilisation de la plage des vitesses, les fermetures (causes, effets et conduite à tenir).
  • Le matériel (catégories d’ailes, normalisation et homologation, allongement, comportement et exigences de pilotage, incidents de vol et utilisation du secours) ; réglage et soins à apporter au matériel de vol (voilure, harnais, sellette, accélérateur, secours).
  • Réglementation aéronautique (règles de vol à vue, lecture des cartes et classement des zones aériennes).
  • La réglementation fédérale (club et club école de loisirs aériens, le Directeur Technique d’École, les qualifications fédérales).

4.2 Technique et maîtrise de pilotage :

  • Adaptation de sa pratique à ses capacités et à son expérience.
  • Respect des règles liées à l’environnement et à L’utilisation de l’espace aérien et aux conditions météorologiques et aérologiques.
  • Perfectionnement des différentes techniques de décollage (face et dos voile en fonction de l’aérologie, vent nul, soutenu ou léger travers).
  • Anticipation, adaptation et réaction aux différentes situations de vol et développement d’un pilotage actif (ressenti et actions aux commandes et à la sellette).
  • Exploitation de la plage de vitesse de l’aile et positionnement dans les ascendances.
  • Perfectionnement de l'utilisation de l’accélérateur et des oreilles, action combinée Oreilles / accélérateur.
  • Perfectionnement du pilotage en approche et en conditions aérologiques variées.

4.3 Analyse et prévision :

  • Analyse de l’aérologie, la comparer aux données météorologiques et prévoir une évolution possible des conditions.
  • Établir la configuration d’un site et ses caractéristiques.

4.4 Stress et mental :

    Aborder et réduire son stress (voler en étant reposé, correctement nourri et hydraté, se protéger contre le froid, prévoir des vols adaptés à ses capacités, augmenter progressivement les difficultés que l’on s’impose, maîtriser les techniques de concentration et de respiration).
  • Avoir une attitude responsable au sol comme en vol.
  • Progresser en s'auto-évaluant et au contact de pilotes expérimentés.

NIVEAU – 5

Pilote expérimenté-Pratique régulière du vol de distance, et du vol en thermique

pente ecole

Prérequis : B+ Brevet de pilote expérimenté Prérogatives :Aptitude à voler avec des voiles de catégorie C et D. Accès à : aux qualifications fédérales: Biplaceur, Initiateur, Moniteur.

5.1 Théorie :

  • Maîtrise de la lecture des cartes aéronautiques.
  • Connaissances météorologiques et aérologiques nécessaires à la réalisation de vols de distance.
  • Connaissance de la réglementation du sport en France (Loi du Sport, Fédérations Sportives, Associations et Établissements d’APS).

5.2 Technique:

  • Capacité à recueillir des informations topographiques, météorologiques et aérologiques et à analyser ces informations pour optimiser un vol de distance.
  • Capacité à voler sous des ailes classées «performance».
  • Maîtriser le pilotage en ascendance thermique (piloter et exploiter, «enrouler», dériver avec un thermique, etc.).
  • Capacité à voler accéléré (vol face au vent, zone descendante, etc.).
  • Comprendre le fonctionnement et l’utilisation des instruments de vol.
  • Connaître et maîtriser les différentes techniques de descentes rapides.
  • Comprendre, éviter et gérer les incidents de vols.
  • Comprendre le fonctionnement et l’utilisation du parachute de secours et savoir le gérer (simuler, aérer, replier et réinstaller).
  • Être apte techniquement et moralement à la réalisation d’un stage de simulation d’incidents en vol.

BIPLACEUR FEDERAL

Le BIPLACEUR FEDERAL : Parapente –  L’option complémentaire
«Bi placeur Fédéral de Vol Ascensionnel») :
Qualification obligatoire pour pouvoir voler avec une tierce personne sous la même aile. Après autorisation du Directeur Technique Fédéral, la formation est assurée sous la responsabilité du Directeur Technique de l'École lui-même titulaire de la qualification de Biplaceur Fédéral :

Déroulement de la formation :

  • Stage Fédéral d’évaluation et de préformation organisé sur un week-end par région ou au niveau national en fonction du nombre de candidats et sous l’autorité d’un membre de la DTF (Technicien Fédéral Régional ou Formateur de Formateur nommé par le DTF).
  • Retour des candidats dans leur structure d’appartenance pour une période de formation comprenant la réalisation de 50 vols en bi place sur différents sites et en conditions aérologiques variées.
  • Examen final par région ou au niveau national en fonction du nombre de candidats.
    Le jury est obligatoirement présidé par un membre de la Direction Technique Fédérale
    (DTF ou TFR).

La qualification est délivrée par le Directeur Technique Fédéral.
Elle est cosignée par le DTF et par le Président de la fédération.

Conditions d’accès aux qualifications fédérales :

Biplaceur Fédéral :
A) – Conditions d’accès à la qualification :
· Être majeur.
· Être titulaire d’une adhésion fédérale FELA pour l’année en cours.
· Être titulaire du Brevet de pilote expérimenté (B +).
· Être titulaire de l’option complémentaire Pilote Ascensionnel (pour les vols biplaces treuillés).
· Être déclaré mis en formation par le DTE et le président d’une école agréée.
· Suivre le cursus de formation à la qualification.
· Avoir effectué le stage d’évaluation et de préformation, avoir réussi les épreuves de l’examen final.
B) – Stage fédéral d’évaluation et de pré – formation :
La préformation est organisée à l’initiative du Technicien Fédéral Régional compétant. Elle fait suite à la déclaration de mise en formation. Le Directeur Technique de l’école du candidat est informé des lieux et dates du stage par le Technicien Fédéral Régional ou par le Formateur de formateur désigné par la fédération.
Le stage portera sur les sujets suivants :

1) - Évaluation du candidat :
Contrôle des connaissances théoriques du candidat : QCM de 20 questions portant sur le programme de formation du brevet de pilote (B) et brevet de pilote expérimenté (B +).
Evaluation de la maitrise et de la technique de pilotage du candidat :
maitrise de la gestuelle et de l’habilité motrice du candidat (phase de décollage – vol et technique de pilotage – phase d’atterrissage).
2) – Formation Théorique :
Réglementation et cadre de pratique du biplace : Les Établissement d’APS (notion de base) - La réglementation et le cadre de pratique du biplace - Le biplaceur fédéral (prérogatives et responsabilités).
L’aile :
caractéristique et spécificité d’une aile biplace (surface – contraintes - charge alaire - facteur de charge – vieillissement, entretien et maintenance).
Les systèmes d’accrochage :
les écarteurs – les séparateurs souples – les harnais et sellettes.
L’équipement de sécurité active et passive :
parachute de secours et système d’affalement (A. Rose) – casque, chaussures et gants (pilote et passager).
Les questions à se poser avant la pratique d’un vol en biplace :
les conditions aérologiques sont elles bonnes ? Quelles évolutions possibles ? Quelle est ma forme du jour ? Mon passager est il bien équipé (vêtements, casque, gants et chaussures) ? Quelles sont les spécificités et les difficultés du site (aérologiques et topographiques) ?
Quelle est la motivation de mon passager, sa forme physique, est il stressé ?
Quel est mon plan et itinéraire de vol et sa durée, etc.
La pédagogie et la communication :
la prise en charge du passager (briefing), l’attitude et le comportement du pilote, sa personnalité et sa façon de s’exprimer – Les interrogations du passager (au sol, en vol, à l’atterrissage), les réponses à donner, rassurer le passager et le mettre en confiance, les pièges à éviter.
3) – Formation pratique :
Poste – 1 . Exercices en Pente école (*) :
· Découverte du matériel utilisé.
· Positionnement de l’aile, visite de pré - vol.
· Équipement du pilote et du passager.
· Positionnement du pilote, prise des commandes, pré gonflage.
· Impulsion et gonflage (face et dos voile).
· Temporisation et contrôle de l’aile.
· Décision et course d’envol (exercices de courses de décollage, pilote + passager, avec pilotage de l’incidence et contrôle de la trajectoire).
· Arrêt et affalement de la voile.
Poste – 2 . Petits vols en pente école (*) :
· Prise en charge du passager.
· Positionnement de l’aile, visite de pré-vol.
· Équipement du pilote et du passager.
· Rappel des consignes au passager.
· Positionnement du pilote, prise des commandes, pré - gonflage.
· Impulsion et gonflage (face et dos voile).
· Temporisation et contrôle de l’aile.
· Décision et course d’envol (adaptation de la bonne vitesse et contrôle de la trajectoire, avec pilotage de l’aile sur ses axes de roulis et de tangage).
· Décollage, éloignement, installation sellette et maintient du cap en vol droit, corrections éventuelles.
· Préparation de l’atterrissage et du posé (vitesse en finale et sortie sellette pilote et passager).
· Arrondi (amplitude du freinage et gestion de l’arrondi, réception du passager et affalement de la voile).
Poste – 3 . Grands Vols (*) :
· Reconnaissance et analyse topographique du décollage et de l’atterrissage.
· Evaluation de l’aérologie sur le site et prévision d’une évolution éventuelle.
· Elaboration et adaptation du plan de vol.
· Installation de l’aile et pré-vol.
· Equipement pilote + passager et consignes au passager.
· Positionnement du pilote, prise des commandes, pré-gonflage.
· Impulsion et gonflage (face et dos voile).
· Temporisation et contrôle de l’aile.
· Décision et course d’envol (adaptation de la bonne vitesse et contrôle de la trajectoire, avec pilotage de l’aile sur ses axes de roulis et de tangage).
· Décollage, éloignement, installation sellette (pilote et passager).
· Changement de cap et virages (90° - 180° - 360°), inversion des virages, manoeuvres et exploitation des conditions : «enrouler».
· Préparation de l’approche, repérage de l’atterrissage, évaluation de la force et la direction du vent, perte d’altitude et positionnement.
· Construction de l’approche (prises de terrain, PTU, PTL, PTS ou PT8) – dernier virage et vitesse en finale.
· Atterrissage : sortie sellette (pilote / passager), dosage de l’arrondi, posé réception et dégagement.
· Option complémentaire Vol Biplace Ascensionnel (Accessible aux pilotes monoplace titulaires de l’option Ascensionnel) - Maitrise du pilotage de l’aile au décollage et en phase ascensionnelle.
(*) Les exercices sont effectués entre stagiaires ou avec, comme passager, un élève titulaire d’une adhésion fédérale / assurance de l’année en cours de validité. Ils seront répétés autant de fois que nécessaire pour acquérir l’habilité motrice.
La validation du stage fédéral sera porté sur le livret de formation du candidat et comprendra notamment : le rapport de stage du représentant de la fédération (TFR ou Formateur de formateur), mettant en avant les points forts et les points faibles du candidat. Le livret de formation sera signé du DTE ayant pris connaissance du rapport d’évaluation, des qualités et des faiblesses de son élève.
C) - Période de formation continue en école :
Retour des candidats dans leur structure d’appartenance pour une période de formation sous la responsabilité de leur DTE, comprenant : l’amélioration des points faibles du stagiaire et la réalisation de 50 vols bi place au minimum, sur différents sites et en conditions aérologiques variées.
Option complémentaire Vol Biplace Ascensionnel :
réalisation minimum de 20 vols bi place treuillés.
La période de formation en école sera terminée lorsque le stagiaire aura effectué la réalisation des 50 vols et corrigé ses lacunes tout en améliorant ses compétences de bases.
Le DTE validera cette étape d’apprentissage sur un livret de formation comprenant :
le détail et le bilan de cette formation, l’aptitude du candidat à se présenter à l’examen final de biplaceur.
D) - Examen final :
1) - Le candidat à l’examen final de la qualification biplace est présenté à la Direction Technique Fédérale, par le Directeur Technique d’école qui aura fait lui-même la demande en attestant la fin de la formation en école de son élève.
2) - Le Technicien Fédéral Régional fixe le lieu et la date de l’examen final en accord avec le stagiaire et le DTE responsable de sa formation.
Nature des Epreuves :
Le jury sera composé du représentant fédéral (Technicien Fédéral Régional) et du conseiller pédagogique (DTE) qui a effectué la formation.
Après un entretien avec le jury portant notamment sur :

  1. La motivation du candidat
  2. Le cadre de pratique du biplace
  3. Le biplace associatif et le biplace professionnel
  4. La responsabilité du biplaceur :

Obligation de moyens / Risque accepté / Obligation de résultat, le candidat effectuera deux vols notés (Notation sur 20).

  • Option complémentaire Vol Biplace Ascensionnel :
  • réalisation de 2 vols biplace treuillés (Notation sur 20).

Admission :
Seront déclarés admis à l’examen les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 10/20.
Entrée en exercice et validité :
L’admission du candidat sera notifiée sur son livret de formation par le TFR président du jury.
La carte de Biplaceur Fédéral délivrée par le Directeur Technique Fédéral et accompagnée de l’adhésion fédérale en cours de validité permet à son titulaire d’exercer ses prérogatives.
Équivalence:
Le Titre de Biplaceur Fédéral (Parapente, Deltaplane), peut être obtenu par équivalence par le détenteur des qualifications suivantes:
· Pilote Biplace de Parapente FFP
· Pilote Biplace de Parapente FFVL
· Pilote Biplace de Deltaplane FFVL
· Option complémentaire Vol Biplace Ascensionnel : Moniteur Tandem Ascensionnel FFP
E) Retrait de la qualification :
En cas de faute susceptible de porter atteinte à la sécurité des usagers et d'inobservation des règlements et du cadre de pratique du biplace fédéral et associatif et, en règle générale, pour tout motif portant atteinte aux intérêts de la Fédération, la suspension des prérogatives attachées à la possession de la qualification biplace peut être prononcée dans le cadre des dispositions du règlement disciplinaire de la FELA France.

* TARIFS ASSOCIATIFS privilégiés

- Nos tarifs sont participatifs car ils sont calculés en fonction des coûts "matériels" et "frais additionnels"
- Pour les stages, il est possible de régler en deux ou trois fois sans frais.
- Le stage "INITIAL": à une durée triple de ce qu'il se pratique normalement (soit 15 sessions, avec la possibilité de les déployer sur une année, pour un prix sensiblement identique 650 €* prix Adhérent )

Dans le but de favoriser l’acquisition d'un équipement matériel neuf par nos adhérents et la formation sur leur propre matériel (gage de sécurité pat rapport à un matériel d’occasion):

- Le stage "INITIAL PACK": 4 SESSIONS OFFERTES (COURS & ENTRAINEMENT) (soit le stage à 80 €* prix Adhérent) suite à l'acquisition de votre équipement matériel en PACK (Aile, Sellette, Secours...) au sein de Initial Progress.

- Toute personne adhérente dans InitialProgress, qui rencontre des difficultés financières, peut faire une demande de remise de prix sur les stages.
Il n’existe pas de conditions préétablies pour en bénéficier, à condition d’avoir des revenus ou indemnités sous toutes ses formes.
Cette demande doit, bien entendu, être faite par lettre et relève de l’appréciation du comité directeur en fonction de la nature, de l’objet ou encore de la situation financière du demandeur.
Les adhérents de InitialProgress reçoivent automatiquement les tarifs réactualisés privilégiés.
Pour ceux qui souhaiteraient adhérer et désireraient en connaître les conditions et formules spécifiques (comités d'entreprises, organismes habilités orientés handicap, associations d'aide aux loisirs, etc...) nous contacter